Le Concours international

Voir le comité artistique

Voir la liste des Lauréats depuis 1971

Voir la liste des Jurys depuis 1971

article-image En 1971, avec le soutien d’André Malraux, Ministre de la Culture, l’association crée le concours international d’orgue « Grand Prix de Chartres » qui devient rapidement le concours le plus prestigieux et le plus célèbre du monde. Ce concours bisannuel, réservé aux organistes de moins de 35 ans, a rassemblé et fédéré 1000 candidats du monde entier, des dizaines de lauréats dont 33 Grands Prix, les membres du jury les plus éminents, le soutien unanime de toute une profession et du public.

Le concours de Chartres représente dans son domaine « les jeux olympiques de l’orgue » : y être admis à concourir représente l’objectif premier de tout jeune organiste. Il est aujourd’hui le tremplin incontournable d’une carrière internationale. Les membres du jury sont des maîtres incontestés de l’orgue, concertistes de notoriété internationale, professeurs des grandes écoles et universités. En 45 ans, le concours a accueilli 144 jurés (88 étrangers et 56 français).

Le concours comporte des épreuves d’interprétation et d’improvisation, un art dans lequel les organistes perpétuent une tradition séculaire, et décerne dans chaque discipline un grand prix et un second prix, ainsi qu’un prix du public et divers autres prix.

Assorti de nombreuses récompenses et notamment de soixante dix engagements dans les plus hauts lieux de l’orgue et dans les grands festivals du monde (Europe, États-Unis, Amérique du Sud, Canada, Afrique du Sud, Corée, Japon, Russie, etc… ). Tous les lauréats du concours ont entrepris une carrière internationale.

Les lauréats du concours sont les ambassadeurs de Chartres et des mécènes qui les soutiennent, contribuant par leur talent et leur carrière internationale à la notoriété de l’association et de ses partenaires.

Un comité artistique prestigieux garantit le niveau d’excellence du concours. Composé des organistes français et étrangers les plus éminents, titulaires des chaires d’enseignement et des tribunes les plus prestigieuses, le comité artistique conforte l’action de l’association auprès du monde culturel, des institutions et de l’opinion publique. Par le biais de ses membres, l’association est au contact permanent de la vie internationale de l’orgue.

Au service du patrimoine et de la création, l’association assure la diffusion des grandes œuvres du répertoire ainsi que la création d’œuvres nouvelles. L’association a ainsi commandé dix œuvres à des compositeurs français, et a assuré la promotion de jeunes compositeurs tels que Thierry Escaich, Valéry Aubertin.

Un événement mondial, national et régional : les finales du concours constituent un évènement international qui rassemble et fédère un nombreux public, et une foule de personnalités et de mélomanes qui se passionnent pour ce grand tournoi international.

La promotion des jeunes talents, le lancement d’une carrière internationale, tels sont les résultats reconnus par nos partenaires et le monde culturel. Nombre de lauréats, et de candidats sélectionnés, sont aujourd’hui titulaires des orgues les plus célèbres (Notre-Dame de Paris, Basilique du Sacré-Cœur, Basilique Saint-Denis, Saint Antoine des Quinze Vingt, Saint Clotilde, Saint Étienne-du-Mont, Saint-Séverin, Saint- Sulpice, La Trinité, pour ne citer que Paris) et enseignent dans les plus importants conservatoires de musique et universités (Paris, Lyon, Strasbourg, Allemagne, États-Unis, Grande-Bretagne, Hongrie, Suède etc…).