Bruno MORIN

Bruno MORINGrand Prix de Chartres – Interprétation 1994

C’est avec Suzanne Chaisemartin et François-Henri Houbart que Bruno Morin commence ses études d’orgue. Au Conservatoire National de Région de Rueil-Malmaison, il obtient, dans la classe de Marie-Claire Alain, une médaille d’or et un prix d’excellence à l’unanimité.

Deux années complémentaires au Conservatoire Supérieur – CNR – de Paris lui permettent d’élargir encore sa connaissance du vaste répertoire d’orgue auprès de Marie-Claire Alain. En 1994, Bruno Morin remporte, à l’âge de 25 ans, le Grand Prix d’interprétation du Concours International d’orgue de Chartres. Cette prestigieuse récompense l’amènera à donner des récitals sur les grands instruments parisiens : Notre-Dame, Saint-Sulpice, La Madeleine, Radio-France, Notre-Dame d’Auteuil, mais aussi à Strasbourg, Bourges, Orléans, Lyon, Belfort, Poitiers, Vichy, Monaco, Saint-Maximin de Provence… et à participer aux festivals de Chartres, Masevaux ou Saint-Bertrand de Comminges…

Il est aussi l’invité des grands festivals étrangers tels que : Nuremberg, Luxembourg, Saint-Albans, Chichester, Ravenne, Budapest, Bratislava, ainsi qu’aux États-Unis à Los Angeles, Chicago, Providence, Boston, et en Amérique du sud, à Sao-Paulo, Montevideo et Buenos Aires.

Il est lauréat de la Fondation pour la Vocation Marcel Bleustein-Blanchet ainsi que de la Fondation Charles Oulmont. Bruno Morin a enregistré cinq CD pour les disques Triton. Le premier est consacré à Johannes Brahms et Julius Reubke, à l’orgue historique de la Staadtkirke de Winterthur, en Suisse ; le second regroupe des pièces de Jacques Boyvin et Jean-Baptiste Lully, à l’orgue historique de la cathédrale de Poitiers ; le troisième est consacré Robert Schumann aux grandes orgues Cavaillé-Coll de l’église Saint-Sulpice à Paris ; le quatrième à Louis Vierne et Charles-Marie Widor, à l’orgue Cavaillé-Coll de Notre-Dame d’Auteuil à Paris, et le dernier à des transcriptions pour orgue seul de concertos pour orgue et orchestre de Georg-Friedrich Haendel, aux grandes orgues de la cathédrale de Boulogne-sur-Mer. Bruno Morin a aussi enregistré pour la firme allemande Aeolus le troisième volume d’une anthologie consacrée à la musique d’André Fleury sur les grandes orgues de l’abbaye aux Hommes de Caen, ainsi qu’un disque récital à la basilique Saint-Sernin de Toulouse.

Bruno Morin participe également à la mise en valeur du patrimoine organistique de Seine-Maritime. Un CD récital, enregistré sur les grandes orgues historiques de l’abbatiale de Montivilliers en hommage au facteur d’orgue Louis Debierre, regroupe des œuvres françaises et allemandes de la seconde moitié du dix-neuvième siècle. Un second CD, enregistré en l’église Saint-Joseph du Havre, réunit des œuvres pour orgue de Jean-Sébastien Bach et le Concerto pour orgue et orchestre de Francis Poulenc.

Il est aussi l’interprète auprès de Marie-Claire Alain, Olivier Vernet et Frédéric Rivoal, du premier enregistrement à l’orgue des concertos pour 2, 3 et 4 claviers de J. S. Bach (Ligia Digital).

Bruno MORIN - Chartres 2011

Bruno MORIN – Chartres 2011

http://bruno-morin-orgue.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *